Le SMS a 30 ans et plait à tous les âges

Passez-vous une journée sans écrire ou lire le moindre SMS ?
Si la réponse est négative, c’est normal, un Français en écrit en moyenne 6 par jour.

Son succès est venu des pages très appréciés des jeunes dans les années 90 (ex Tam-Tam).Il s’est vite imposé et est devenu une source de revenus extrêmement lucrative pour les opérateurs de la téléphonie (plus d’1 milliard en 2003).

Et malgré l’émergence de Messenger ou Whats App, il a progressé jusqu’en 2012 pour atteindre 8 000 milliards de messages. Le SMS est en effet la solution la plus simple qui ne nécessite aucun téléchargement. Et cette simplicité séduit toujours les Américains et des pays émergents comme l’Afrique.

Canal marketing pour les marques, il s’est développé avec des SMS publicitaires/promotionnels puis plus transactionnels. Ses statistiques sont impressionnantes : 98% de taux d’ouverture et 45% de réponse. Aujourd’hui, ce sont les SMS liés aux paiements qui ont le vent en poupe via les jeux télévisés, les places de parking ou les appels aux dons.

Simple et universel, il reste un cas à part dans l’univers des solutions numériques qui ont souvent une durée de vie beaucoup trop courte.

Plus D'ARTICLES

Uncategorized

Pour voyager heureux, voyagez couchés

Depuis quelques années, le paysage ferroviaire européen est en pleine mutation, marqué par une résurgence spectaculaire des trains de nuit. Face à l’urgence climatique et