Twitch : la nouvelle chaîne TV qui n’est pas à la TV

Si Amazon, Netflix ou Zoom sont les grands gagnants des confinements, Twitch est  le « presque » petit dernier qui a réussi à démultiplier ses audiences et usages.

Si vous pensez que Twitch est uniquement l’apanage de lives dédiés à la sphère geek, détrompez-vous…

Ce média ne se limite désormais plus au domaine du e-sport. Jeux, culture, talk-shows, sport, voyage, cuisine, événements spéciaux sont autant de sujets traités sur Twitch pour les jeunes et aussi les moins jeunes.

En France, Samuel Etienne, star de Questions pour un champion et présentateur de la matinale sur Franceinfo, s’y est imposé avec une rapidité surprenante. Chaque matin, il présente sa revue de presse quotidienne, La matinée est tienne destinée à un public qui n’a jamais eu l’habitude de consommer la presse traditionnelle. Et ça marche ! Suivi par 350 000 followers, il reçoit maintenant pour ses lives  des politiques de premier plan (François Hollande puis Jean Castex). Plus opportuniste, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement a inauguré le 22 mars son émission « sans filtre »  pour expliquer aux influenceurs et un jeune public la stratégie du gouvernement.

Il a choisi ce média pour deux raisons :

  • Il permet de créer un sentiment de proximité entre les membres d’une communauté et des interactions en temps réel entre « streamers » et « viewers » ;
  • Il est incontournable chez les 18-35 ans  (55 % de l’audience de ce réseau) qui passent 1h30 par jour sur cette plate-forme.

Avec de nombreux podcast, présentations de métiers, rendez-vous en tous genres, il est devenu une alternative plus interactive que Netflix et remplace presque la TV pour cette génération. Benjamin Vallat a ainsi déclaré sur Business Insider «D’ailleurs je compare davantage Twitch à la télévision qu’à Youtube ou Facebook ».

Twitch marche ainsi sur les platebandes des chaînes de TV et se lance en direct dans la retransmission de matchs en direct avec des clubs de sport de premier plan (PSG, Real Madrid).

Twitch offre également depuis 2017, l’opportunité pour les créateurs de contenu de collaborer avec des marques, et créer ainsi des revenus pour la plateforme et le streamer. Avec la vidéo publicitaire non skippable de 30 secondes et les éventuels placements de produits, les annonceurs sont capables de toucher une population très engagée et plus susceptible de procéder à un achat. En 2019, TWITCH a remporté le Digiday Technology Awards dans la catégorie “Best Video Marketing and Advertising Platform”, décernée par la revue spécialisée dans les médias digitaux Digiday.

Nestlé a par exemple mis en avant sa marque Lion en sponsorisant « ZLAN », une compétition de e-sport organisée par ZeratoR, l’un des plus grands streamers en France. Avec jusqu’à 2 millions « viewers », cette collaboration aurait représenté une campagne paid media de 1,8 millions d’€. Le principe de live de ce réseau rendant les expériences plus interactives qu’un simple visionnage de vidéos sur Youtube, les annonceurs qui choisissent TWITCH profitent de la proximité qui existe entre les utilisateurs et du phénomène dit “Best Friend Effect”. Les influenceurs ayant une place grandissante dans la vie de certains utilisateurs font, de fait, figure d’autorité  leur permettant “d’influencer” ou de promouvoir un certain mode de vie et les habitudes de consommation qui en découlent.

La mode s’est également emparée de ce média et une nouvelle fois Burberry a été pionnière en y diffusant son défilé printemps-été 2021. D’autres marques majeures Orangina, L’Oréal, Porsche investissent ce réseau social car les chiffres commencent à être vertigineux :

  • 2 millions de personnes connectées
  • 30 millions de visiteurs par jour
  • 1 000  milliards de minutes visionnées dans le monde en 2020 selon les chiffres de twitch.

Alors nous allons nous y mettre pour observer de près si ce média va enterrer pour de bon ou pas la TV des boomers. 

Plus D'ARTICLES

Veille Marketing

Revenge spending

5,8%, c’est la hausse du PIB mondial estimée par l’OCDE en 2021. La machine se remet donc en marche. Hausse de la production manufacturière, forte