Revenge spending

5,8%, c’est la hausse du PIB mondial estimée par l’OCDE en 2021. La machine se remet donc en marche. Hausse de la production manufacturière, forte reprise du commerce mondial de marchandises : les signaux sont au vert. Et la consommation post-confinement n’y échappe pas…

Après plusieurs mois de privation, nombre de consommateurs semblent vouloir prendre leur revanche sur le temps perdu. Ce phénomène a un nom : le Revenge Spending.

Tout droit arrivé de Chine, il se matérialise surtout dans le secteur de la consommation haut de gamme et des produits de luxe. Pour la petite histoire, après la Révolution culturelle, les spécialistes de la Chine avaient identifié un phénomène de rattrapage consommatoire : les Chinois achetaient frénétiquement des biens dont ils avaient été privés sous la chape de plomb communiste, notamment des produits de luxe occidentaux. Dans les pays où la pandémie est à peu près maîtrisée, Chine, Corée du Sud, Israël, on assiste donc à un rebond de la consommation depuis déjà quelques mois.  

Déjà pendant les confinements, on constatait l’apparition de hashtags dédiés sur les réseaux sociaux, le partage de wishlists en prévision des réouvertures des magasins. Sur Tiktok, un challenge consistant à mettre en avant ses plus beaux outfit post confinement sur une bande son interrogeant le spectateur « It has been a really long time since I went out, so can you help me to pick an outfit? Ok so there is this. Is it too much ? ”.

Et les effets de cet engouement se sont rapidement fait sentir : la part des achats haut de gamme effectués en Chine continentale a plus que doublé, passant de 32% en 2019 à plus de 70% en 2020, selon Bain & Co.

En France, le 19 mai, les montants payés par carte bancaire étaient en hausse de :

        106% pour l’habillement,

        186% pour les jouets et le sport,

        99% pour les équipements de la maison.

Bien que le déconfinement ait commencé en mai, les français ne semblent pas rassasiés. Les dépenses par cartes bancaires étaient encore supérieures de 13% à leur niveau d’avant-crise au cours de la première semaine de juin.

Le meilleur exemple de ce shopping de la revanche reste le chiffre d’affaires incroyable engendré par la boutique Hermès située dans le luxueux centre commercial Taikoo Hui à Canton en Chine. Le magasin enregistre en effet plus de 2 millions d’euros de chiffre d’affaires en une seule journée, dès sa réouverture en avril 2020. Et nous allons peut-être découvrir cet été le revenge-hollydays.

Plus D'ARTICLES

Veille Marketing

Heartbreak hotel

Tinder, Bumble, Grindr, Hinge… Comment trouver l’appli de rencontre qui va matcher ? Si vous êtes Millénial ou Gen Z, vous avez probablement téléchargé une

Veille Marketing

Sur la plage abandonnée…

Vous êtes à la plage ? Si oui, vous risquez de croiser plus de plastique que de coquillages et crustacés… Au rythme actuel, en 2050,

Veille Marketing

Here comes the sun

Le confinement a obligé toute l’industrie de la pub et du marketing à se réinventer, pour la simple et bonne raison qu’aller au Monoprix était