NFT : Le néo shopping est enfin là ?

Les NFT ça vous parle ? Si vous êtes un As des crypto monnaies, aficionados du luxe ou geek aguerri vous en avez probablement déjà entendu parler. Pour nous autres novices, un NFT signifie « non fungible token » en français « actif non-fongible »…

Autrement dit c’est un objet (dans notre cas digital) unique et non interchangeable, utilisant la technologie blockchain qui enregistre les data d’un NFT de façon à ce qu’elles ne soient jamais altérables, c’est ce qui les rends uniques.
Ils sont apparus en 2012 et ont décollé en 2017 avec le lancement  des jeux « KryptoKitties ». Qui utilisaient aussi la technologie blockchain, sorte de tamagotchi virtuel dans lequel on pouvait élever et échanger ces chats contre de l’Ether (crypto monnaie Ethereum). La popularité du jeu a fait monter les enchères et certains se sont échangés à plus de 170 000 $ au plus haut de leur popularité.
La première vocation des NFT était donc de créer des « token » uniques et utilisables dans le monde virtuel. Aujourd’hui, le terrain de jeux des NFT s’est quelque peu élargi, car techniquement, un NFT peut être n’importe quoi de digital, un tweet, de la musique, une IA (intelligence artificielle)…
Mais ce sont principalement des œuvres d’art virtuelles qui s‘échangent. Évidemment, on est encore loin de vendre du Rembrandt digital même si les montants de ces « œuvres » dépassent parfois l’entendement, comme un tweet du patron de Twitter vendu en tant que NFT pour un peu moins de 3 millions de $.
Mais le boom est réellement apparu en 2021 comme en témoigne la vente des œuvres de Beeple, désigné par Christie’s ( la célèbre maison de vente aux enchères de Londres) comme un des 3 artistes vivant les plus cotés du moment. Sa dernière œuvre s’étant vendue à 69 millions de $, on est bien tenté de les croire.

Beeple’s collage, Everydays: The First 5000 Days, sold at Christie’s

Le plus surprenant dans tout ça, c’est qu’il est parfaitement possible de copier l’art contenu dans un NFC (la preuve, vous pouvez copier les images de cet article). Mais les NFT sont conçus pour vous donner quelque chose qui ne peut pas être copié : la propriété de l’œuvre (bien que l’artiste puisse toujours conserver les droits d’auteur et de reproduction, tout comme avec une œuvre d’art physique). Pour le dire en termes de collection d’art physique : n’importe qui peut acheter un poster de Monet. Mais une seule personne peut posséder l’original.
D’autre part, la question de l’exposition de ces œuvres reste en suspens, car oui, quand vous achetez un NFT, vous achetez un fichier à mettre dans votre porte-monnaie virtuel, accompagné de quelques droits d’image stockés dans la blockchain, mais c’est tout. Vous ne pouvez pas l’exposer dans votre salon et ça fait cher payé pour un fond d’écran, même si vous êtes très très riche. Leur traduction dans notre monde réel reste donc encore à déterminer…
Ce qui n’a pas découragé pour autant ce nouvel acteur du marché : les géants du Luxe comme Gucci, Hermès… Certains se sont lancés dans l’aventure. D’une part, car le luxe et les NFT ont en commun la notion d’exclusivité qui fait exploser les prix sur le marché du 2nde main et d’autre part, car contrairement à un article physique, on ne peut pas contrefaire un NFT. C’est un grand avantage du point de vue des marques et des clients, protégeant la créativité des designers et préservant l’individualité du produit. Créativité qui, soit dit en passant, est désormais sans limite grâce au virtuel. D’abord attiré par l’univers des jeux et des avatars, le luxe se tourne maintenant vers le marché de l’art, plus lucratif.

Vous pouvez donc désormais mettre des chaussures Gucci et un pull Burberry à votre avatar préféré ou acheter un court-métrage Gucci, il y en a pour tous les goûts.
Les NFT vont peut-être jouer le rôle que les œuvres d’art classique » ont joué jusqu’à présent, c’est-à-dire des pièces d’investissements pour supra riches qui cherchent à placer leur argent autre part que dans des coffres forts. Et pour l’instant, le monde virtuel ne cesse de prendre le pas sur le réel ce qui assure un futur prometteur aux NFT, reste à savoir lequel ! 
Beeple’s collage, Everydays: The First 5000 Days, sold at Christie’s

*technologie blockchain – un système d’enregistrement d’informations qui rend impossible la modification ou la fraude des donnée

Plus D'ARTICLES

Veille Marketing

Le vin dans tous ses états

Quand vous allez faire vos courses et que vous choisissez un produit transformé, vous faites sûrement un petit tour par la liste des ingrédients. Maintenant,

Veille Marketing

NFT : Le néo shopping est enfin là ?

Les NFT ça vous parle ? Si vous êtes un As des crypto monnaies, aficionados du luxe ou geek aguerri vous en avez probablement déjà entendu parler. Pour nous autres novices,