L’effet Snoop : les marques gagnent en Swag

Dans l’univers sans fin des ambassadeurs de marque, une figure émerge comme un aimant captivant: Snoop Dogg. Ce rappeur emblématique, pionnier du gangsta rap a su s’imposer naturellement comme un choix de prédilection pour des marques majeures à la recherche de visibilité et de charisme. Nous allons explorer ses recettes et plonger dans son univers énigmatique et lucratif !

Commençons par Sodastream, la marque qui transforme l’eau du robinet en eau pétillante dans le monde entier.  Pour gagner en saveur, personnalité et exprimer des bénéfices écologiques,  Snoop Dogg s’est mis en scène dans sa cuisine et son salon avec décalage et toupet pour nous présenter avec humour un discours de marque écolo qui est immédiatement gagné en authenticité et coolitude.

 

Après l’eau, le feu : Snoop a en main le briquet Ultime de Bic avec Martha Stewart dans le spot Pass it. Elle lui donne le briquet pour allumer tout type de flamme dans des endroits difficiles d’accès tout en tenant les doigts éloignés. Snoop nous fait une démonstration produit Procterienne sans jamais allumer son objet de prédilection.

Just Eat s’est d’abord concentré sur le son en remixant son jingle « Did somebody say Just Eat » puis Snoop apparait tel le roi de la coolitude. Avec son charme naturel, il est assis à l’arrière d’une moto de biker customisée ou se repose dans un lit en forme de coquillage géant récupérant sa commande.

 

Snoop sait sortir des formats publicitaires classiques en annonçant au mois de novembre qu’il arrêtait « la fumée » :

 

 

Snoop Dogg n’est pas qu’une pancarte publicitaire qui sait nous surprendre et faire sourire à chaque, il a crée ou animé des émissions TV, lance des marques  qui durent (cannabis, céréales sans gluten, boutique de vêtements…) dont une dédiée aux chiens, Snoop doggy Doggs. Son credo est simple : « si mes chiens ne sont pas cools, je ne suis pas cool ». il propose ainsi gamelles, jouets, vêtements, colliers… pour que les animaux aient le même swag que leur maitre.

Son charisme inné, sa personnalité décontractée et son sens du style en font un choix évident pour attirer l’attention et gagner en décontraction. On a hâte de l’écouter commenter les JO de Paris sur NBC et on rêve de voir à la même place sur France TV Joe star ou Orelsan à la place de Michel Drucker.

Plus D'ARTICLES

Uncategorized

Sac Basic Fit : simple et génial

Depuis son arrivée sur le marché français il y a une décennie à peine, Basic Fit, la chaîne de salles de sport discount, connaît un

Uncategorized

6 nuances de greenwashing

Nous connaissons tous des exemples frappants de Greenwashing, certains d’entre eux ont gagné le prix Pinocchio ; nous allons aujourd’hui décortiquer six termes colorés du