Le DIY, nouveau hobby des Français

Porté par la lutte de plus en plus forte contre la surconsommation et par la quête de singularité observées dans notre société, le DIY (Do It Yourself) est une pratique répandue chez les Français. 

Pouvant être traduit par l’expression « Fais-le toi-même », le DIY consiste à fabriquer par ses propres moyens des produits utilisés au quotidien. Cette tendance lifestyle est portée depuis quelques années par une génération de jeunes en quête de sens et de transparence, qui cherche à participer à une nouvelle forme d’économie plus circulaire et collaborative, limitant l’impact sur l’environnement. Le phénomène est particulièrement fort dans le monde des produits de beauté : de nombreuses influenceuses partagent leurs recettes et des conseils sur la beauté zéro-déchet sur leurs réseaux sociaux, et ont rencontré un succès fort auprès des Millennials et de la Gen Z. La preuve ? Les marques de beauté s’engagent sur ce créneau en concevant des kits permettant de fabriquer soi-même des produits d’hygiène et de maquillage, tels que AromaZone et ses recettes 100% naturelles, ou même Nature & Découvertes, avec sa gamme de cosmétiques maison

 

Récemment cependant, la démarche du DIY a explosé et est devenue trans-générationnelle : avec le confinement imposé par l’épidémie de Covid-19, 34% des Français ont déclaré avoir « fait maison ». 

Certains ont ainsi décidé de se lancer dans la fabrication de gel hydroalcoolique maison, grâce aux nombreuses recettes qui ont tourné sur Internet. 

Le confinement a également rendu ses lettres de noblesse à la couture : ainsi, 7% des Français ont confectionné leurs propres masques de protection pendant cette période, suivant les indications prodiguées par les stars du net dans leurs tutos. Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin une fois les machines à coudre sorties du placard ? De nombreux sites Internet ont mis à la disposition du public des patrons de couture faciles à utiliser, pour encourager les Français à confectionner leurs propres garde-robes. 

 

La palme d’or de l’activité DIY de ce confinement revient toutefois à la cuisine : quatre français sur cinq ont déclaré avoir enfilé leur tablier pendant cette période. Plus de temps libre et l’envie de partager des moments conviviaux ont poussé la population à se mettre aux fourneaux : les abonnements aux comptes Instagram spécialisés dans la « food » se sont multipliés, et la compétition y fait rage. Le produit préféré des Français ? Le pain ! Chacun y est allé de sa propre façon, les recettes de pain maison ont fleuri partout en ligne, et même les grands chefs ont souhaité partager leur savoir-faire avec le public. 

 

La start-up I MAKE propose sur son site Internet plus de 200 tutoriels et près de 60 000 fournitures pour fabriquer ses propres produits en mode DIY dans plusieurs domaines, du jardinage au ménage, en passant par l’habillement ou la décoration. Sa fondatrice Elodie Abecassis a pris la parole pour témoigner de l’engouement des Français pour cette pratique durant le confinement : de nouveaux visiteurs sont venus grossir les rangs des adeptes de la plateforme, et les tutos vidéos partagés en live pendant le confinement ont enregistré une centaine de milliers de vues ! 

 

Le fait-maison a bien le vent en poupe, et ce n’est pas la succession des confinements qui va briser cette tendance. Et vous, prêts à vous lancer dans le DIY ? 

Plus D'ARTICLES

Veille Marketing

Revenge spending

5,8%, c’est la hausse du PIB mondial estimée par l’OCDE en 2021. La machine se remet donc en marche. Hausse de la production manufacturière, forte