Ande dem : Changer le monde, une paire à la fois.

En Espagne, les migrants se syndiquent et créent une marque de prêt-à-porter pour revendiquer leurs droits et sortir de la précarité…

Ça ressemble plan pour plan à une pub Nike, plage au petit matin, un gars qui court en tenue de sport dans un décor industriel, messages inspirants en fond audio… Jusqu’au moment où sur cette plage arrive un bateau de fortune, jusqu’au moment où ce gars qui court au milieu des blocs de béton est en fait poursuivi par la police. Flash – arrestations – couvertures de survie – message – « it’s not about JUST DOING IT, it’s about doing it right », de la typo au message l’allusion à la multinationale est limpide.

Vous l’aurez deviné, ce spot n’est pas produit par Nike mais par Top Manta, marque coopérative de vendeurs à la sauvette de Barcelone. Ce spot raconte la vie de ces migrants échoués sur les plages espagnoles et réduits à vendre des contrefaçons à la sauvette pour survivre. Pour améliorer leur situation, ils se. Sont syndiqués et ont créé il y a 3 la marque de vêtements « Top Manta ». Leur nom vient des draps (manta) sur lesquels ils déposent leurs marchandises. Le logo est celui d’une couverture, mais représente également des vagues pour rappeler le périlleux voyage en mer de ces manteros (vendeurs à la sauvette).  Se syndiquer était leur seule solution, pour avoir une voix, sortir de la rue et de l’illégalité en obtenant un permis de travail et un droit de résidence.

En 2021, la coopérative s’est lancée dans la sneakers, nommée « Ande Dem » (« marcher ensemble » en wolof, la langue parlée par la plupart des vendeurs, originaires du Sénégal). Les baskets ont été désignées par un groupe de manteros avec l’aide d’une architecte et designer locale, Sara González de Ubieta, et d’une graphiste, Helga Juárez. Les couleurs rappellent les batiks Africains et le design des semelles semble plus adapté au travail de chantier qu’au jogging.

Tous les bénéfices sont réinvestis dans la production et l’aide aux familles de migrants. La coopérative emploie aussi 25 personnes et a permis d’en faire régulariser plus de 120. En effet, un des prérequis pour obtenir le droit de résidence européen, est d’avoir un contrat de travail pour au moins 1 ans, or, sans papiers cela relève de l’exploit.

Produites artisanalement à Alicante et à Porto, produites à 400 exemplaires pour l’instant, elles sont vendues sur leur e-shop ou dans leur boutique de Barcelone, mais il faudra attendre un peu pour en avoir une paire, victimes de leur succès les paires se vendent plus vite que le coureur de la vidéo.

Alors, votre prochaine paire ça sera Nike ou Ande Dem ?

Plus D'ARTICLES

Veille Marketing

Le vin dans tous ses états

Quand vous allez faire vos courses et que vous choisissez un produit transformé, vous faites sûrement un petit tour par la liste des ingrédients. Maintenant,

Veille Marketing

NFT : Le néo shopping est enfin là ?

Les NFT ça vous parle ? Si vous êtes un As des crypto monnaies, aficionados du luxe ou geek aguerri vous en avez probablement déjà entendu parler. Pour nous autres novices,