Les BA de Coca à Fukushima.

Publicité Japonnaise Coca Cola de 1957

Depuis le 11 mars, séisme, tsunami et alerte nucléaire sont dans toutes les discussions et deviennent le sujet d’une nouvelle polémique : faut-il aider la population de la troisième puissance économique mondiale ?

Certaines associations (Secours Populaires, Crois Rouge) ont répondu par l’affirmative et lancé des appels aux dons. Le New York Times ouvre lui le débat avec ses lecteurs et les avis y sont tranchés : lire l’article du NY Times.

Des célébrités s’engagent : Clint Eastwood fait des dons, Lady Gaga vend des bracelets et une marque s’illustre : Coca Cola s’est engagé à verser 7,3 millions de dollars pour la reconstruction du pays et  à rendre gratuit leurs distributeurs de boissons pour les sinistrés.

Est-ce la priorité pour des gens qui ont tout perdu ou presque ?
Est-ce du product placement pour Coca sur un événement médiatique mondial ou la preuve que Coca prend au sérieux son rôle de marque sociétale ?

Ce cas nous ramène au sentiment que nous avions lors de l’Assemblée Générale de Danone Communities.

Plus D'ARTICLES

Uncategorized

Pour voyager heureux, voyagez couchés

Depuis quelques années, le paysage ferroviaire européen est en pleine mutation, marqué par une résurgence spectaculaire des trains de nuit. Face à l’urgence climatique et